Corso Francia

Corso Francia, à Turin, est la plus longue avenue d’Europe. Comme le symbole des chemins qui mènent Pétrarque de Montpellier à Rome, de Bologne à Avignon, de Vaucluse à Padoue. C’est aussi un lieu de rêverie. Dans son autobiographie Lessico famigliare, Natalia Ginzburg déambule le long du Corso Francia et songe à cette France voisine et étrangère, qui lui semble si proche, si tangible au bout de l’avenue. Elle pourrait presque y être, y partir, y vivre, comme son frère Mario (« ma com’è diventato francese ! »). Douze ans plus tôt, dans son Voyage en Italie, Giono arrive à Turin après avoir traversé les Alpes. Sa chambre donne sur le Corso Francia, qui lui paraît débordant d’italianité et qu’il oppose à Marseille, ville vulgaire. Ciel saisi et thème de fugue, territoire et horizon, le Cours apparaît comme le point de contact par excellence – effectif et onirique – entre les deux pays.

Corso Francia suscite toujours une rêverie sur le trottoir étranger de son cours. En face, ici, au bout, là-bas, c’est l’Autre, le nouveau, la Vita nova. Nom de rue et nom de pays, Corso Francia opère le passage de l’un à l’autre dans le monde – de Turin à Grenoble – mais aussi dans la langue : le mot est italien mais ce qu’il dit, c’est la France. Il répète en mots le tracé de son cours : d’une terre à l’autre, d’une langue à l’autre, d’une culture à l’autre.

Ce cours France, France-Italie, c’est ce que doit devenir Corso Francia, lieu de rencontre entre les littératures française et italienne, de la Renaissance aux Lumières, et au-delà. Un cours, bien sûr, mais un cours libre, ouvert et vagabond, à l’image des Lezioni d’Italo Calvino. Un espace d’enquête mais aussi de liberté, d’approfondissement mais également d’expérimentation, de recherche, bien entendu, mais aussi de fugue.



Citer ce billet
Nicolas Garroté (2018, 24 septembre). Corso Francia. Corso Francia. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n6i5

Les commentaires sont fermés.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search